Agadez : du soufre destiné aux sociétés minières versé souille les mares

Ici c’est l’axe Agadez-Abalak. Plus précisement à 180 km d’Agadez. Du soufre versé après l’accident d’un camion s’étend à perte de vue. Il souille l’espace et les eaux de mares où paissent et s’abreuvent hommes et bêtes. Cela n’interpelle personne. Tout le monde pense que c’est normal.
Les populations disent être habituées à ce genre de spectacle.  » des camions transportant des produits dangereux se renversent sur cet axe. Deux jours après, on vient tracter le camion accidenté mais jamais traiter le lieu. Il faut attendre la saison pluvieuse pour que le produit soit charrié vers les mares où nous nous abreuvons ! », confie Hamad Attaher, un berger vivant sur les lieux.
 » Des fois, quand nous buvons cette eau, nous avons des coliques. Ça tue même nos animaux. On n’a pas où se plaindre ! Ces camions appartiennent au  » Gomnati »(Ndlr: le gouvernement ) », précise innocemment le même berger à Aïr Info.

Une route dégradée impraticable qui tue dans l’indifférence des décideurs politiques. Des sociétés minières et leurs sous-traitants qui font ce que bon leur semble. Voilà le quotidien des habitants de cette zone.
Des années durant, à leurs maux, rien que des mots. A leurs légitimes revendications, rien que des vagues promesses.

Monsieur le Président, il est grand temps ! Oui grand temps de mettre fin au cauchemar de vos compatriotes qui empruntent ou vivent sur l’axe Tahoua-Arlit. Oui, Monsieur le Président, Il est grand temps d’humaniser votre regard en mettant fin au calvaire de la RTA.
Sachez le, Monsieur le Président, cette route est un ENFER sur terre.

Ibrahim Manzo Diallo

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *