Déclaration des Organisations de la Société Civile d’Agadez pour le soutien du mouvement de la jeunesse

Nous, membres des Organisations de la Société Civile d’Agadez, réunis ce jour, 27 Août 2022 à Agadez, à l’effet d’examiner la situation socioéconomique et sécuritaire de la région, faisons la déclaration suivante :

Apres une analyse minutieuse de la situation socioéconomique et sécuritaire de la région, caractérisée par :
La naissance du mouvement de contestation dirigé par les organisations de la jeunesse en rapport avec les critères utilisés par la Société Global Atomic pour le recrutement de ses employés dans le cadre du projet DASA de Tagaza, commune urbaine de Tchirozérine ;
Le silence complice des autorités compétentes face à cette levée de boucliers contre une injustice manifeste que subissent les jeunes de la région par rapport à leur employabilité dans les projets, programmes, sociétés et entreprises opérant sur le territoire de la région ;
Le regain inquiétant de l’insécurité sur les principaux axes routiers de la région,
La dégradation avancée du réseau routier sur l’axe Agadez-Arlit
Le refus du remboursement de la redevance minière empruntée par l’état

Considérant le caractère nocif des exploitations minières dont les méfaits délétères ne s’arrêtent pas à la dégradation de l’environnement, ni au cadre de vie et constituent un danger pour l’existence même des espèces humaine, animale et végétale, o
Considérant l’opacité artistique qui entoure la convention d’exploitation du site de Tagaza et son étude d’impact environnemental et social,
Considérant les critères réducteurs, taillés sur mesure de l’appel d’offre de la Société Global Atomic pour le recrutement de ses employés ;
Considérant le droit à la vie et à l’emploi reconnu aux jeunes,
Considérant la présence prolongée d’une force de malfaiteurs, rançonnant les paisibles citoyens et pillant les richesses de la région et du pays tout entier ;
Considérant l’impunité dont continuent de jouir les auteurs et complices des crimes avérés (assassinat d’un adolescent à Aderbissinat, d’une fillette à Ekerkouwi …);
Considérant la disparition tragique d’une importante quantité d’or, sensée être escortée et sécurisée par les FDS,

Nous, organisations de la société civile d’Agadez, réunies le 27 Août 2022,

Apportons notre soutien irréversible au mouvement de la jeunesse qui réclame des droits légaux et légitimes, consistant à privilégier en priorité le recrutement des locaux,

Exigeons de la Société Global Atomic la révision des critères de son appel d’offre pour faire plus de place à la jeunesse locale ;

Rappelons à la Société Global que les populations de la région n’ont gardé qu’un mauvais souvenir du passage de son actuel DG et de son DRH à la Cominak. Par conséquent, nous exigeons leur remplacement par d’autres responsables ;
Exigeons une représentation aux niveaux régional, départemental et communal de toute société d’exploitation minière intervenant dans la région d’Agadez ;

Fustigeons la rétention de l’information et l’insuffisance de communication par les services compétents de l’état créant ainsi un climat de méfiance et d’incompréhension qui ne favorise pas une bonne entente entre les acteurs ;

Demandons par conséquent à l’Etat et à la Société Global Atomic de rendre publiques l’étude d’impact environnemental et social ainsi que les conventions officiellement signées par les deux parties dans le cadre du projet DASA du site de Tagaza ;

Rappelons aux autorités compétentes et à la Direction de la Société Global Atomic de prendre très au sérieux le mouvement de la jeunesse qui mérite une attention particulière, pour ne pas exacerber le climat d’insécurité déjà inquiétant qui prévaut dans la région ;

Demandons à Global Atomic d’anticiper la remise en l’état du site dès l’ouverture de son usine, pour ne pas créer des montagnes de déchets toxiques ingérables en période post-projet,

Nous membres des Organisations de la Société Civile d’Agadez, réunis ce jour 27 août 2022, dénonçons et condamnons avec la dernière énergie :
Le silence complice des juridictions compétentes sur :

Les crimes perpétrés par certains éléments des FDS à Aderbissinat, Ekirkiwi, Assamaka et Arlit
La disparition subite et tragique d’une importante quantité d’or au cours d’un convoi en provenance de Djado, rançonné par des individus armés inconnus, sous le nez et la barbe de certains éléments des FDS sensés le sécuriser

la présence d’une force incontrôlée de malfrats sans foi ni loi, dans le désert du Ténéré et du Tafassasset, à Tchibarakatène, Emouloullou et tout dernièrement à Assamaka en plein territoire nigérien ;
La dégradation avancée du réseau routier sur l’axe Agadez-Arlit ;

Le refus par l’état du remboursement de la redevance minière ;

Nous membres des Organisations de la Société Civile d’Agadez, soucieux de la sécurité de notre pays et du bien-être de nos communautés, demandons à l’Etat :

De rétablir l’autorité et la souveraineté de l’Etat sur l’ensemble du territoire national en mettant hors d’état de nuire la colonne de malfrats qui sillonnent nuit et jour le désert du Ténéré, pillant et rançonnant des paisibles citoyens ;

De rendre publics les résultats des enquêtes et investigations menées pour faire toute la lumière sur les crimes commis et la disparition de l’or volé ;

De veiller conformément à la loi, au jugement des auteurs et complices des crimes avérés survenus à Aderbissinat, Ekerkouwi, Arlit et Assamaka ;

De mettre dans les meilleurs délais les collectivités de la région dans leur droit en remboursant le montant total et entier de la redevance minière impayée depuis des lustres ;

D’accélérer la construction de la route RTA ;

Nous, membres des Organisations de la Société Civile d’Agadez, rappelons aux autorités régionales compétentes et à la société Global Atomic, que nous utiliserons tous les moyens légaux en notre possession pour faire aboutir nos revendications.

 

Fait à Agadez, le 27 Août 2022
Ont signé :
Les Organisations de la Société Civile d’Agadez
CRESCA-TANAKRA (Coordination des organisations de la société civile d’Agadez)
ADMP
IFFI-N-AFFEY
CHAT AHAD
CHAT AÏR
CHAT ACHAK
ACMDD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.