Niger : au moins 10 militaires tués et 13 autres blessés suite à une embuscade vers la frontière malienne

Au moins  10 militaires nigériens ont été tués et 13 autres blessés à la suite d'une embuscade tendue vendredi par des hommes armés à la frontière nigéro-malienne. Des dégâts matériels sont également à déplorer. 
Image d'illustration/DR

Au moins  10 militaires nigériens ont été tués et 13 autres blessés à la suite d’une embuscade tendue vendredi par des hommes armés à la frontière nigéro-malienne. Des dégâts matériels sont également à déplorer. 

Alors qu’un détachement de l’Opération ALMAHAOU était en patrouille dans la zone nord du département de BANIBANGOU (région de Tillabéri), il est tombé, le vendredi 10 février 2023, dans une « embuscade complexe », a annoncé samedi le gouvernement. Selon ces précisions, l’embuscade a été tendue par un groupe d’hommes armés aux alentours de la localité de INTAGAMEY à la frontière nigéro-malienne.

« Malgré la violence des combats, la vaillance de nos soldats couplée à l’intervention prompte des vecteurs aériens ont forcé les assaillants à se replier en direction d’un pays voisin. Un ratissage a été lancé et se poursuit », a indiqué un communiqué du ministère de la défense nationale.

Un bilan provisoire officiel fait état de dix (10) militaires décédés, treize (13) autres blessés, seize (16) personnes disparus et trois (03) véhicules détruits. Le ministère de la défense nationale indique, par ailleurs, n’avoir encore pas déterminé le bilan du côté des assaillants. Cependant, précise-t-il, « plusieurs corps ont été emportés par l’ennemi dans son repli ».

La Rédaction
Aïr Info

A propos de Ahmadou Atafa 486 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*