Niger : 92 956 candidats en quête du bac 2023

Les épreuves écrites du baccalauréat, session 2023, ont été lancées ce 19 juin sur toute l’étendue du territoire national. Ce sont, au total, 92 956 candidats, dont 37 837 filles, toutes séries et spécialités confondues, qui sont en quête de leur premier diplôme universitaire.

Le coup d’envoi officiel des épreuves a été donné à Zinder par le ministre des l’enseignement supérieur et de la recherche, PhD. Mamoudou Djibo. Avec une progression de 7,5% par rapport à l’année 2022, les candidats sont repartis dans 213 centres d’examen cette année contre 202 l’année dernière.

Selon l’Office du Baccalauréat, des Équivalences et des Examens et Concours du Supérieur (OBEECS), toutes les dispositions ont été prises pour un bon déroulement des examens.

Dans un message qu’il a adressé à la veille du lancement des épreuves, le ministre de l’enseignement supérieur s’est réjoui du fait que le Niger organise cette session 2023 dans la tranche définie par la directive de l’union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) portant instauration d’une période unique de tenue de baccalauréat dans ses États membres.

Soulignant « l’attachement » des autorités « à l’organisation des examens propres dans notre pays », PhD Mamoudou Djibo a salué « les immenses efforts et l’accompagnement constant de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), des forces de défense et de sécurité » dans la lutte contre la corruption, notamment dans l’organisation du baccalauréat. « C’est, du reste, de la crédibilité du baccalauréat nigérien et de la qualité de notre enseignement supérieur que dépend le développement de notre pays », a-t-il déclaré tout en promettant de tout mettre en œuvre « pour garantir des résultats objectifs reflétant le niveau réel des candidats ».

Pour rappel, à l’issue de la session 2022 du baccalauréat, le Niger a enregistré un taux de réussite global de 28,95%. En effet, sur 86 830 candidats inscrits, 24 247, dont 9 083 filles, toutes séries confondues, ont été déclarés définitivement admis.

Ahmadou Atafa

Aïr Info

Avec L’Événement-Niger 

A propos de Ahmadou Atafa 471 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*