Forces étrangères au Niger : les autorités annoncent la révision des accords de coopération

Les nouvelles autorités nigériennes ont annoncé, le 22 décembre, la révision des accords de coopération militaire avec tous les pays partenaires disposant des troupes stationnées au Niger.

L’annonce a été faite à travers un courrier adressé aux missions diplomatiques accréditées au Niger. Une décision que justifie le ministère des affaires étrangères par la dynamique de « l’affirmation de la souveraineté, de la sauvegarde de la patrie et de la défense des intérêts » du Niger entreprise par le pays depuis le coup d’État du 26 juillet. Une décision qui répond aussi « aux exigences du peuple nigérien », soulignent les autorités.

La diplomatie nigérienne a alors demandé aux missions diplomatiques concernées de remonter l’information aux autorités compétentes de leurs pays respectifs.

Cette annonce coïncide avec le retrait effectif des forces françaises du Niger et concerne donc, entre autres, les États-Unis présents avec au moins 1 100 soldats, l’Italie et l’Allemagne avec chacun au moins une centaine de militaires déployés au Niger.

Les forces militaires étrangères au Niger ont toujours fait l’objet des contestations de la population civile. Ces contestations se sont intensifiées après le putsch ayant renversé le régime de Mohamed Bazoum il y a exactement 5 mois.

Lire aussi : Niger – Niamey : la société civile manifeste contre la cherté de la vie et la présence des forces étrangères

Cependant, les autorités ont jusque-là très peu accordé d’importance à ce rejet populaire des bases militaires étrangères, en dehors de celles françaises qui ont fini par plier bagages face aux pressions. En début décembre, alors que la nouvelle ambassadrice des États-Unis, SEM Kathleen FitzGibbon, présentait les copies figurées de ses lettres de créance, le ministre nigérien des affaires étrangères, Bakari Yaou Sangaré, a indiqué que le Niger avait besoin de la coopération militaire des États-Unis, notamment en terme de renseignements et de la « maîtrise du ciel ».

A propos de Ahmadou Atafa 464 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*