La CEDEAO lève ses sanctions contre le Niger 

À l’issue de son sommet extraordinaire tenu ce 24 février 2024 à Abuja, la CEDEAO a décidé de lever avec « effet immédiat » les sanctions imposées au Niger depuis fin juillet 2023.

Environ sept mois après leur adoption, les sanctions économiques et financières imposées au Niger par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont été levées ce samedi 24 février, lors d’un sommet extraordinaire de l’organisation tenu à Abuja. Cette décision inclut notamment la réouverture des frontières terrestres et aériennes, mais aussi la levée des blocus économique, financier et énergétique.

Ces sanctions, adoptées le 30 juillet 2023, visaient à exercer une pression sur les autorités militaires en vue du rétablissement du président Mohamed Bazoum au pouvoir. Cependant, cette tentative n’a pas abouti. Demandant toujours la libération immédiate du président Bazoum, les dirigeants ouest-africains ont acté ce samedi la fin de ces mesures alors même que le Niger avait annoncé son retrait de l’organisation, aux côtés du Burkina Faso et du Mali.

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Comment

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*