Tinubu invite les États de l’AES à annuler leur retrait de la CEDEAO 

Alors que le Niger, le Mali et le Burkina Faso ont décidé de se retirer de la CEDEAO, le président de l’organisation ouest-africaine les a appelés samedi à reconsidérer cette décision.

Bola Ahmed Tinubu, Président de la République fédérale du Nigéria et Président en exercice de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a demandé aux trois pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES) de ne pas considérer la CEDEAO comme « l’ennemi ».

« Nous ne sommes pas l’ennemi », a déclaré Bola Tinubu à l’ouverture du Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEDEAO qu’il a présidé ce 24 février à Abuja. Le président nigérian à aussi évoqué la nécessité d’un réexamen de « l’approche actuelle de la recherche de l’ordre constitutionnel » dans quatre des États membres de la CEDEAO, à savoir le Niger, le Burkina Faso, le Mali et la Guinée, tous dirigés par des militaires arrivés au pouvoir par des coups d’État.

À (re)lire aussi : La CEDEAO lève ses sanctions contre le Niger 

Mettant en garde contre les conséquences d’un tel retrait pour la stabilité régionale,Tinubu a plaidé pour un engagement collectif en faveur de la Paix et la Stabilité dans la Sous-région. Il a exhorté en ce sens à un dialogue constructif et à une coopération régionale renforcée pour résoudre les crises politiques et sécuritaires.

Pour rappel, les trois pays de l’AES avaient décidé en fin janvier 2024 de se réitérer « sans délai » de l’organisation ouest-africaine, prétextant que celle-ci « s’est éloignée des idéaux de ses pères fondateurs et du panafricanisme ». Ils ont également estimé que la CEDEAO est devenue « une menace pour ses États membres et ses populations dont elle est censée assurer le bonheur » tout en l’accusant d’agir « sous l’influence de puissances étrangères » et de trahir « ses principes fondateurs ».

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*