Le Nigéria rouvre ses frontières avec le Niger

Le président de la République Fédérale du Nigéria a ordonné, mercredi 13 mars, la rouverture immédiate des frontières terrestres et aériennes de son pays avec la République du Niger, ainsi que la levée d’autres sanctions économiques imposées à ce pays.

Selon un communiqué de la Présidence nigériane, cette décision fait suite aux directives de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) lors de son sommet extraordinaire à Abuja, le 24 février 2024. Ainsi, conformément à ces directives, le président Bola Ahmed Tinubu a ordonné la levée immédiate de plusieurs sanctions appliquées par son pays contre le Niger. Cela inclut la levée de la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre le Nigeria et la République du Niger, ainsi que de la zone d’exclusion aérienne de la CEDEAO sur tous les vols commerciaux à destination et en provenance de la République du Niger. Le président nigérian demande également la levée des restrictions sur les transactions commerciales et financières entre le Nigeria et le Niger, ainsi que sur les transactions de services, y compris les services publics et l’électricité vers la République du Niger. En outre, les avoirs de la République du Niger dans les banques centrales de la CEDEAO, ainsi que des entreprises publiques et parapubliques des banques commerciales devront être dégelés.

Rappelons que ces mesures, édictées par la CEDEAO, ont été appliquées au lendemain de la prise du pouvoir par le conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP) qui a renversé le régime de Mohamed Bazoum par un coup d’Etat militaire. À l’issue de son sommet extraordinaire du 24 février, l’organisation communautaire a décidé de les lever avec effet immédiat, après sept mois d’exécution. Une résolution que s’apprête donc à suivre le Nigéria quelques semaines après.

Cette décision marque un pas important vers la normalisation des relations entre le Nigéria et le Niger, ouvrant la voie à une coopération renforcée entre les deux pays voisins. Toutefois, il va falloir attendre la réaction officielle des autorités nigériennes pour voir quelle suite vont-elles réserver à la décision.

À (re)lire aussi : La CEDEAO lève les sanctions contre le Niger : demande de réparations pour les préjudices subis
A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*