Le Niger s’engage à fournir 150 millions de litres de gasoil au Mali 

Le Mali et le Niger ont conclu, mardi 16 avril, un accord portant sur la fourniture de 150 millions de litres de gasoil. Ce contrat entre la Société nigérienne de pétrole (SONIDEP) et l’Energie du Mali (EDM SA) permettra de pallier le déficit d’électricité persistant au Mali en alimentant ses centrales électriques.

La signature de l’accord a eu lieu à Bamako (Mali), présidée par le Premier ministre malien, Dr. Choguel Kokala Maiga, en présence du ministre nigérien du Pétrole Mahaman Moustapha BARKE et son homologue malienne en charge de l’Energie et de l’Eau, Mme Bintou Camara.

Selon les termes de l’accord, paraphé par le Directeur général de la SONIDEP SA, Ali Chéibou Hassan, et celui d’EDM SA, Abdoulaye Djibril Diallo, la SONIDEP s’engage à fournir 150 millions de litres de gasoil à l’Energie du Mali (EDM SA), à un prix préférentiel de 328 F CFA le litre, pour une valeur totale de 42 milliards de Francs CFA. Ce contrat fait du Mali le principal client du Niger en termes de volume de carburant acheté. Cela permettra de soutenir les infrastructures électriques du Mali, notamment en alimentant ses centrales électriques afin de pallier le déficit d’électricité qui affecte le pays depuis des mois.

Après la signature du contrat, la délégation du Niger, dirigée par M. Mahaman Moustapha BARKE, a été reçue en audience par le chef de l’État malien, le Colonel Assimi GOÏTA, a annoncé dans un communiqué la présidence du Mali.

Le Ministre Mahaman BARKE, cité par le communiqué de la Présidence malienne, a souligné l’importance de cette entente, rappelant qu’une première phase portant sur 22 millions de litres avait déjà été réalisée. Il a également promis de faciliter l’acheminement du carburant « dans les meilleures conditions et dans les plus brefs délais ».

En rappel, le 5 mars dernier, le ministre Barké et son homologue Mme Camara Bintou, avaient co-présidé une réunion à Niamey. Les discussions avaient alors porté sur la nécessité d’un contrat commercial entre les sociétés d’État et l’importance de fixer un prix préférentiel pour les membres de l’Alliance des États du Sahel. Ce qui vient donc d’être concrétisé avec le Mali.

A propos de Ahmadou Atafa 443 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*