Tensions Bénin-Niger : Talon déplore le manque de collaboration de Niamey et appelle à la normalisation 

Dans une déclaration à RFI, le président béninois, Patrice Talon, a confirmé, ce 8 mai 2024, la décision d’interdire l’embarquement du pétrole nigérien à Sèmè-Podji, au Bénin. Il a exprimé ses préoccupations quant aux relations tendues entre son pays et le Niger et a réaffirmé son souhait de les voir se normaliser.

« Je suis peiné par les relations tendues entre le Niger et le Bénin, deux pays amis et frères », a déclaré Talon. « Prendre le Bénin comme pays ennemi et répandre qu’il a massé des troupes étrangères à ses frontières pour attaquer le Niger est totalement ridicule », ajoute-t-il.

Le président béninois a souligné les efforts déployés pour apaiser les tensions avec le Niger, regrettant le manque de réponses des autorités nigériennes à ses initiatives visant à améliorer les relations bilatérales. Il a mentionné des initiatives telles que l’ouverture des frontières du côté béninois et l’envoi de messages de conciliation. Même l’envoi de son ministre des Affaires étrangères à Niamey en tant qu’émissaire n’a pas permis d’obtenir de réponse satisfaisante, déplore le président béninois, cité par RFI.

Il a souligné l’importance des échanges formels et structurés entre les pays, et a mentionné que ce sont les Chinois qui l’avaient informé de la présence d’officiels nigériens au Bénin pour l’inauguration du pipeline, qualifiant cela d’informel. Patrice Talon a également souligné que de grandes quantités de céréales béninoises étaient acheminées de manière informelle vers le Niger. « On ne peut pas nous voir comme des ennemis et vouloir notre collaboration et nos moyens », a-t-il dit, soulignant que cette situation ne pouvait pas perdurer si le Bénin devait être considéré comme un partenaire collaboratif. Le chef de l’État béninois souhaite ainsi la réouverture des frontières terrestres fermées du côté du Niger, et donc la normalisation des relations bilatérales.

A propos de Ahmadou Atafa 443 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Comment

  1. Bonsoir
    Je souhaite la paix pour nous tous
    Nous avons pris des mauvaises nouvelles quand Bénin Vien de bloquer notre pétrole de sème bodji pour exploitation dans le monde nous souhaitons a régler la situation entre le deux pays voisin si possible nous avons des ennemies qui peut profiter de cette faille ils sont beaucoup mais la premier (la Pauvreté)

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*