Niger – Agadez : Annulation du permis minier d’une société chinoise à Fasso 

Le gouvernement nigérien a révoqué, mercredi 29 mai, l’autorisation d’exploitation minière semi-mécanisée d’or accordée à la société chinoise Sahara SARL sur le site de Fasso, dans la région d’Agadez. Cette décision fait suite à des préoccupations environnementales et sociales soulevées par une évaluation récente, ont indiqué les autorités du pays.

La société minière Sahara SARL avait initialement reçu l’autorisation d’exploitation minière par un arrêté datant du 3 juillet 2023. Cependant, une « évaluation environnementale et sociale » avait été faite récemment sur le périmètre accordé à la société pour l’exploitation semi-mécanisée. Une lettre du 17 avril 2024 a exprimé « un avis défavorable » à cette évaluation, selon le Ministère des Mines.

En conséquence, sur proposition du Directeur du Cadastre Minier, le gouvernement a décidé d’annuler l’autorisation d’exploitation minière accordée à la société chinoise sur le site aurifère sis dans la commune rurale de Tabelot.

L’annulation de ce permis intervient alors que Sahara SARL a été accusée de rejets irresponsables de produits chimiques, entraînant la contamination de l’eau et la mort de plusieurs animaux appartenant aux éleveurs locaux. Suite à cette situation alarmante, et aux plaintes de la population locale, le ministre des Mines, après une visite sur le terrain, a annoncé la fermeture définitive du site de Fasso. Évoquant des « risques environnementaux », le commissaire-colonel Ousmane Abarchi a jugé que l’endroit n’était pas adapté à une exploitation minière responsable.

A propos de Ahmadou Atafa 471 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*