Niger : Imouraren annonce le redémarrage des travaux sur l’un des plus grands gisements d’uranium 

Imouraren SA a annoncé, dans un communiqué, une avancée majeure dans le développement du projet IMOURAREN avec le début des travaux d’exploitation du gisement IMCA 25 à Arlit (Agadez). Ce jalon marque le lancement des préparatifs et la réouverture des infrastructures, soutenant le développement économique et industriel de la région avec la mobilisation potentielle de 800 emplois locaux.

Le projet IMOURAREN, qui vise l’un des plus grands gisements d’uranium au monde, est une priorité pour Orano (ex-Areva) et est mené en étroite collaboration avec l’État du Niger. La récente hausse des cours de l’uranium, dépassant 100 dollars la livre, a permis de relancer l’exploitation du gisement IMCA 25, situé à faible profondeur et qui avait déjà fait l’objet de travaux de découverture avant 2015. Initialement prévu pour 2015, le projet avait été gelé en raison de la chute des prix de l’uranium après la catastrophe de Fukushima en 2011.

Entre 2016 et 2018, Orano et Imouraren SA ont actualisé les données du gisement IMCA 25 pour confirmer la faisabilité rapide d’une exploitation en mine à ciel ouvert. Cependant, des études récentes ont également exploré l’utilisation de la méthode ISR (In situ recovery – extraction par pompage), qui présente des avantages économiques et environnementaux significatifs. Cette méthode pourrait être mise en œuvre pour l’exploitation d’Imouraren, avec une décision finale attendue en 2028 après des essais prévus pour débuter en 2024.

Les travaux préparatoires pour IMCA 25 sont déjà en cours sur le site, avec la réouverture des infrastructures nécessaires à l’accueil des équipes de construction, selon le communiqué d’IMOURAREN SA. La mise en exploitation de ce gisement devrait durer environ trois ans. Pour marquer cette nouvelle étape, un événement est prévu ce jeudi 13 juin, en présence des autorités locales, d’un représentant du Ministère des Mines, et des équipes projet mobilisées.

Orano et Imouraren SA s’engagent à travailler en partenariat et en transparence avec les autorités et les parties prenantes locales. Le projet IMOURAREN vise à stimuler le développement économique local par la formation et le recrutement de personnel de la région et en sollicitant la sous-traitance locale. À terme, l’exploitation du gisement IMCA 25 pourrait mobiliser jusqu’à 800 personnes.

A propos de Ahmadou Atafa 471 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

3 Comments

  1. Uranium prices will go much higher over years that is why I favor limitations on daily mining. To fail to impose limitations allow mining companies to stockpile uranium unto higher prices set in thereof having mining companies reap great profits not only due to higher prices but also due to uranium being mined while prices are low in relation to where they rose in reasonably short amount of time. Control control!
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*