Agadez : lancement de « Koudi na », une solution digitale pour favoriser l’accès aux services financiers

Le 27 octobre 2022, a eu lieu à la périphérie de la ville d’Agadez , le lancement de la solution digitale « Koudi Na », développée par Capital Finances et Moov avec l’appui de UNCDF et AICS (Agence Italienne pour la Coopération au Développement), partenaires de mise en œuvre du projet D.E.S.E.R. T (Durabilité́ de l’Environnement et Stabilisation Économique sur la Route de Transit) financé par l’Union Européenne.

 

Cette solution dénommée « Koudi Na », qui veut dire « Mon Argent » en langue locale hausa constitue sans aucun doute une première pour ces populations rurales.

En prenant la parole à l’entame de la cérémonie Abdourahamane Tourawa, maire de la commune urbaine d’Agadez a salué cette louable initiative  qui permet à la population de sécuriser son argent dans ce contexte de risques divers.  «  Nombreux sont ces pères et mères de familles qui n’ont pas de solution idéale pour épargner leur argent, ils sont loin des banques et nous pensons qu’ils vont être soulagés avec cette innovation qu’est « Koudi Na ». A leur nom, je tiens à remercier tous les partenaires qui s’investissent pour le développement de notre commune ».

Pour M. Adamou, directeur régional de Moov Agadez, l’objectif visé ici est d’ « utiliser le digital pour favoriser l’accès aux services financiers qui relie la plateforme mobile Money de Moov Africa Niger (opérateur de téléphonie mobile) au système d’informations financières de Capital Finances (Agence de Microfinance) ». Ainsi, a-t-il expliqué « avec cette solution basée sur l’USSD, tous les détenteurs d’un compte chez Capital Finances et d’un compte Moov Money pourront systématiquement déposer ou retirer de l’argent du compte Capital Finances vers le compte Moov Money et vice-versa via leur téléphone mobile ».

Abondant dans le même sens, Olivier YARA, Country Lead de UNCDF a précisé que « Cette solution qui voit le jour à Agadez est une première qui va dorénavant rapprocher les clients de la microfinance Capital Finance et de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, de leurs agences, et sécuriser leur argent sans qu’ils ne se déplacent ». L’objectif  ici au Niger est de « favoriser la mise en place de conditions qui permettent à un grand nombre d’acteurs d’offrir des services de finances digitales appropriées dans les zones les plus reculées » a confirmé M. YARA.

En prenant la parole à son tour, l’expert en Finance Digitale de UNCDF, Cheikh Tidiane GUEYE a expliqué avec force détails que de nos jours « le numérique est l’accélérateur par excellence de l’inclusion financière dans les milieux ruraux. C’est une première à Agadez, et surtout auprès de ses populations marginalisées et non bancarisées de pouvoir profiter de cette innovation ». Pour Cheikh  GUEYE, cette «action a un avantage double : l’accès aux services financiers classiques avec l’installation des kiosques Moov et de l’agence Capital Finances ; ainsi que l’usage du numérique à présent avec cette nouvelle solution digitale « Koudi Na ».

Et M. GUEYE de faire l’annonce qu’à cette occasion, des comptes Capital Finances et des comptes Moov money seront ouverts afin que 1000 bénéficiaires du projet D.E.S.E.R. T, puissent faire l’expérience de cette innovation. Dans le cadre du projet, UNCDF a offert à ces derniers 1000 téléphones portables à l’occasion d’une première formation aux services numériques, pour faciliter l’usage de « Koudi Na ».

Une séance de démonstration de l’utilisation de cette innovation « Koudi Na » a été largement appréciée par les participants à la cérémonie.

Rappelons que la ville d’Agadez au Nord du Niger, relie l’Afrique subsaharienne à l’Afrique du Nord et est un carrefour de migration irrégulière pour les femmes et les jeunes. A travers le programme D.E.S.E.R.T., l’Union européenne et ses partenaires d’exécution entendent activement contribuer à la stabilité régionale au Sahel et à une meilleure gestion des migrations en s’attaquant aux causes des déplacements forcés et des pratiques illégales qui en découlent. Le projet est principalement dédié aux jeunes et aux femmes, qui représentent 50 pour cent des bénéficiaires.

DIM 

A propos de DIM 875 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*