Niger : les États-Unis soutiennent la transition pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel

Selon la secrétaire adjointe d’État américain, les États-Unis soutiennent la transition en cours au Niger pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Après avoir reconnu que le « président Bazoum a été déposé » par le coup d’État du 26 juillet, et que « le CNSP est au pouvoir » au Niger, Molly Phee, la secrétaire d’État adjointe aux affaires africaines a déclaré que les États-Unis soutiennent la transition et souhaitent un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

« Les États-Unis soutiennent la transition ; et nous soutenons ce processus pour un retour à l’ordre constitutionnel », a déclaré jeudi Molly Phee lors d’une conférence en visioconférence avec des journalistes nigériens.

Évoquant la suspension des coopérations américaines au Niger, la diplomate a affirmé être « déçue » et dit regretter que les projets de Millenniem Challenge Corporation (MCC) et de Millennium Challenge Account (MCA) soient suspendus au Niger. Ces organisations américaines interviennent notamment dans les domaines agricole et des infrastructures routières.

Toutes les coopérations ont été suspendues sauf celles humanitaires, rappelle-t-elle. « Nous continuons à fournir l’assistance alimentaire et l’assistance sanitaire » au peuple nigérien, car « il n’est en rien responsable de ce qui est arrivé », affirme Molly Phee. « Quoi qu’il advienne sur le système politique, l’assistance humanitaire sera offerte », insiste-t-elle.

Cependant, la reprise des coopérations non-humanitaires est conditionnée au retour à l’ordre constitutionnel. Pour rependre ces coopérations, il faut que « le CNSP clarifie les mesures à prendre pour rétablir l’ordre constitutionnel, pour retourner le pouvoir rapidement aux civils et rétablir la démocratie », résume Molly Phee.

Pour ce faire, suggère la diplomate américaine, le CNSP doit travailler avec la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). « L’heure est venue de chercher des solutions avec la CEDEAO », dit-elle.

A propos de Ahmadou Atafa 463 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*