Niger : Lancement à Niamey d’un Programme d’éducation environnementale par E5T et Women of Africa 

L’école SONUCI 2 de Niamey a servi de cadre, le vendredi 19 avril 2024, au lancement d’une initiative novatrice. Il s’agit d’un Programme visant à initier les élèves dès leur plus jeune âge à l’éducation environnementale, aux bonnes pratiques liées au climat et à l’adaptation au changement climatique.

À l’origine de cette initiative, Women of Africa en collaboration avec E5T, deux organisations engagées dans la protection de l’environnement. Elles ont fait le choix de cibler les jeunes, reconnaissant leur rôle crucial dans la limitation des conséquences du changement climatique.

Le lancement de cette initiative a consisté à la formation d’une vingtaine d’institutrices sur un manuel pédagogique détaillant ces bonnes pratiques environnementales qu’elles seront chargées de vulgariser. Vu l’importance de leur rôle dans l’adaptation des élèves à ces pratiques, elles auront également pour mission de sensibiliser sur les enjeux liés au changement climatique.

Institutrices s’imprégnant du manuel avec leur formateur (devant à droite)

Connue aussi sous le nom de l’École Cité SONUCI, l’École SONUCI 2 est fière d’être la première au Niger à abriter ce programme révolutionnaire. « Nous remercions E5T et Women of Africa pour cette initiative, et surtout d’avoir choisi l’école Cité SONUCI pour nous apporter leur aide à travers la formation des instituteurs et institutrices afin d’amener les enfants à prendre conscience des enjeux climatiques et de lutter contre la désertification à travers la plantation des arbres dans les écoles et même au-delà« , a déclaré Madame Hamza Zeinabou, Directrice de ladite école. « On compte vraiment contribuer à faire de cette initiative une réussite« , ajoute-t-elle.

Mme Hamza Zeinabou, Directrice de l’école Cité SONUCI

Chaque mois, un thème spécifique sera abordé, tel que l’eau, les plantes, ou l’énergie, et sera concrétisé par des actions pratiques au sein de l’école. Pour Fatimata Agalher, Présidente nationale de Women of Africa, « cette approche permettra aux élèves de comprendre les enjeux environnementaux de manière tangible et de s’impliquer activement dans leur protection« . Elle a par ailleurs fait savoir que cette étape n’est que le début, car d’autres écoles suivront bientôt le mouvement.

Fatimata Agalher, Présidente nationale Women of Africa

L’éducation environnementale est une priorité déterminante pour préparer les générations futures à relever les défis environnementaux auxquels notre planète est confrontée. Ce programme marque donc un pas important dans cette direction, en donnant aux jeunes les outils nécessaires pour devenir des acteurs du changement dans la lutte contre le changement climatique.

La Rédaction

A propos de Ahmadou Atafa 443 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*