Niger – Agadez : empoisonnement d’animaux à Tabélot, les autorités interpellées sur l’utilisation irresponsable des produits chimiques par une société chinoise

Au Niger, une cinquantaine d’animaux ont été victimes d’un empoisonnement à Tabélot, dans la région d’Agadez, suite aux activités d’une société chinoise. Les autorités interpellées face à cette menace environnementale.

Une note d’information alarmante émanant de la commune de Tabélot, le 1er mai, nous informe de l’empoisonnement tragique d’une cinquantaine d’animaux, principalement des chèvres, appartenant aux éleveurs du village d’Anounalher, situé à 25km à l’Est de Tabélot. Cette situation dévastatrice découle de l’utilisation irresponsable de produits chimiques par une société chinoise opérant sur le site aurifère de Fasso, à environ 35km du chef-lieu de la commune.

Selon des sources locales recoupées, les animaux ont ingéré de l’eau contaminée par les résidus chimiques provenant des activités de traitement de l’or de ladite société. Les éleveurs locaux, consternés par ces événements, appellent à juste titre à l’intervention immédiate des autorités pour limiter les dégâts et prévenir de nouvelles tragédies.

Un rapport de mission détaillé, établi le 1er mai par une délégation de la commune rurale de Tabélot en collaboration avec les forces de défense et de sécurité (FDS), a mis en lumière l’étendue de la catastrophe. Cette mission a révélé que les produits chimiques utilisés par la société chinoise Sahara SARL, notamment des dynamites explosives, contaminent non seulement l’eau des puits, mais représentent également une menace sérieuse pour la faune, la nappe phréatique et l’environnement dans son ensemble.

Face à cette situation critique, plusieurs recommandations ont été formulées par la mission pour endiguer une telle crise environnementale et sociale. Tout d’abord, il est impératif de vérifier la validité des permis d’exploitation des acteurs miniers opérant dans la région, nombreux étant ceux dont les permis sont soit expirés, soit inexistants. La collecte, le traitement et la gestion adéquate des eaux contaminées sont également des mesures urgentes à mettre en place.

Outre ces mesures, la sensibilisation des éleveurs locaux est essentielle pour éviter de nouvelles pertes tragiques d’animaux. Une surveillance accrue de leurs troupeaux et l’évitement de la consommation d’eau contaminée doivent être encouragés et soutenus par les autorités compétentes.

Il urge que ces autorités prennent des mesures concrètes pour protéger l’environnement et les populations locales contre les effets néfastes de l’exploitation minière irresponsable. La vie et le bien-être des habitants ainsi que l’équilibre, déjà fragile, de l’écosystème local sont menacés. Il incombe aux autorités le devoir moral et légal d’agir face à cette urgence.

A propos de Ahmadou Atafa 486 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

1 Comment

  1. بسم الله الرحمن الرحيم
    الذين إذا اصبتهم مصيبة قالوا إنا لله و انا اليه راجعون
    صدق الله العظيم
    Les sociétés artisanale semi mécanisme dans la localité de tabelot depuis 2022 qui ont commencé a tue des animaux et après Les animaux c’est les géants qui vont mourir
    L’or a été découvert a l’est du Tabelot depuis,2016 les éleveurs qui sont dans la zone non jamais bénéficier de cette or en provenance de l’état du Niger soit en région d’agadez ou commune rurale de Tabelot même une plaquette de paracétamol qui pense a l’environnement ou la sécurité ou a l’éducation
    Les lieux sont Anoun Alher,
    Fasso,Indakat,Tatagort,Ibenger, Tazizalat, Arraï, Tarat, Emzigar
    Tous sont dans la commune rurale de Tabelot

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*