Agadez : 140 soudanais demandeurs d’asile reconduits à la frontière

Rhissa FELTOU, maire d’Agadez

Ils ont été pris il y a quelques jours lors d’une rafle et sur instructions des autorités locales reconduits à la frontière avec la Libye pour raisons de sécurité.
Rappelons que près de deux mille soudanais et tchadiens attendent un titre de réfugié à Agadez. Plusieurs observateurs critiquent les conditions dans lesquelles végètent ces derniers. Laissés à eux-mêmes, ils n’hésitent pas à chercher un mieux-être en se promenant et s’adonnant à des actes répréhensibles dans la ville. Ce qui irrite les populations locales qui avaient à plusieurs reprises alerté les autorités.
Si cette expulsion organisée à la demande du Conseil communal soulève des vagues de réprobation, Rhissa FELTOU, maire d’Agadez est catégorique :  » Nous nous assumons ! Nous l’avons fait pour la quiétude de nos populations « . Et de poursuivre au micro de Aïr Info :  » Notre solidarité et hospitalité avec les peuples africains demeure toujours forte et intacte ».
Ces expulsions vont-elles se poursuivre ? Quel sera le sort des autres qui sont encore dans l’attente du traitement de leur dossier ?
Quelle est la part de responsabilité du gouvernement nigérien, du HCR dans la situation actuelle que vivent ces demandeurs d’asile ?
Les prochaines heures nous édifieront.

DIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :