#Niger#Intikane : 24h après l’attaque, les réfugiés quittent le camp

Victimes d’une attaque meurtrière hier dans l’après-midi, les réfugiés maliens d’Intikane ont quitté leur camp pour regagner le village de Telemces, situé à 17 km, toujours dans le département de Tillia, région de Tahoua.

Un réfugié que nous avons joint au téléphone, précise que :  » les assaillants nous ont donné un ultimatum de 48 heures pour quitter le camp. Ils nous ont dit qu’il n’y a aucune différence entre nous et les blancs qui nous donnent les vivres. »
Ce réfugié précise également que depuis l’attaque, le camp est privé d’eau potable parce que les installations ont été endommagés. Ce que confirme un élu local de la zone :  » les deux châteaux d’eau de la localité ont été endommagés et la station de pompage qui se trouve à Ekanawane a été détruite par les assaillants ».

Notons que les militaires nigériens arrivés sur place le lendemain n’ont pas pu empêcher aux réfugiés de quitter leur camp d’Intikane.

Sakis Tarnane

A propos de DIM 869 Articles
Aïr Info, Toute l’actualité du nord Niger ! Soyez au cœur des grands débats qui agitent la bande du SAHEL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*