Les derniers soldats français ont quitté le Niger 

Trois mois après le début du processus de leur désengagement, l’ensemble des soldats français ont quitté le Niger. Le dernier contingent a officiellement quitté ce vendredi 22 décembre la base aérienne projetée de Niamey qui abritait ces troupes fortement contestées ces derniers mois dans le pays. 

« La totalité des militaires français ont été désengagés », ont indiqué les autorités nigériennes qui se félicitent du bon déroulement du processus de ce désengagement. Selon Niamey, durant ce processus,145 vols ont été effectués, dont 123 vols Cargo ; 24 Aéronefs désengagés et 15 convois Terrestres effectués en direction du Tchad.

« Après plus de deux (02) mois et demi de manœuvre logistique, on se félicite du bon déroulement. Aucun incident majeur n’a été enregistré hormis deux accidents des véhicules d’escorte de la Gendarmerie Nationale », ont annoncé les autorités.

Ce long processus de retrait des forces françaises du Niger – qualifié de « manœuvre délicate » – a été parachevé par la signature du Document Conjoint de Procédure, avec la cession des emprises de la base aérienne Projetée de Niamey. Ledit document a été signé par le Président du Comité de désengagement, le Colonel-Major Mamane Sani KIAOU, représentant le Chef d’Etat Major des Armées pour la partie nigérienne et le Général de Division Eric OZANNE, Commandant des Forces françaises au Sahel, représentant le Chef d’Etat Major de l’Armée Française pour la partie Française. C’était en présence des parties garantes du désengagement, à savoir le Togo et les Etats-Unis, respectivement représentés par le Chef d’état- major général des Armées et l’Attaché militaire.

Signature du Document Conjoint de Procédure

À noter que le départ des troupes françaises du Niger a été annoncé en septembre dernier par le président français Emmanuel Macron après un bras de fer avec les nouvelles autorités nigériennes, mais aussi après les pressions des populations hostiles à la présence française au Niger. Ce départ intervient finalement alors que les relations entre Niamey et Paris se dégradent fortement au point où la France a décidé de fermer son ambassade au Niger.

A propos de Ahmadou Atafa 340 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*