Dirkou : Après le drame des inondations, le silence déroutant des autorités irrite

Nous le rapportons il y a quelques jours sur cette page que plus de 200 maisons se sont effondrées à Dirkou et des centaines de personnes sont sans abris. En cause des pluies diluviennes survenues dans la localité.

Plusieurs jours après, le silence déroutant des autorités nationales commence à irriter à Dirkou. Un réel sentiment d’abandon est perceptible à leur niveau.
Le Ministre de la Gestion des risques et catastrophes qui était à Agadez cette semaine à occulté la destination kawar.
Il a préféré visiter les zones sinistrées se trouvant à quelques encablures de la ville d’Agadez.

A notre humble avis, un élan de solidarité doit vite être mis en place pour les familles sinistrées du Kawar.

Ibrahim Manzo Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *