Niger : Samira Sabou bientôt déférée à la justice ?

Interpellée le 30 septembre 2023, la journaliste et blogueuse Samira Sabou a été mise à la disposition de la police judiciaire après une semaine de détention dans un lieu inconnu. Sa famille espère qu’elle sera bientôt déférée à la justice. 

Samira Sabou est placée en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire (PJ) depuis le samedi 07 octobre dernier à 19 heures. Et depuis lors, elle est auditionnée, nous a indiqué une source proche de la journaliste.

Sollicité par Aïr Info, son avocat n’a pas souhaité dévoiler ce qui lui est reproché. Il ne le fera qu’après le défèrement de sa cliente, nous dit-il, au niveau du procureur de la République. C’est en ce moment qu’il révélera officiellement les chefs d’accusation retenus contre la blogueuse. Pour l’instant, Samira continue d’être auditionnée à la PJ et sa famille attend son défèrement à la justice.

La journaliste se porte très bien, a indiqué par ailleurs un membre de sa famille contacté par Aïr Info. Interrogé sur le mobile de son interpellation, ce dernier aussi affirme que « jusque-là, on ne sait pas, parce que c’est des interrogatoires. On attend d’ici peut-être demain elle sera devant le procureur ».

Depuis l’interpellation de la journaliste, des organisations régionales et internationales des médias et même de la société civile n’ont cessé de demander des éclaircissements sur cette interpellation. Tel que RSF, nombre de ces organisations réclament la libération sans délai de la blogueuse.

Ce n’est pas pour la première fois que Samira Sabou fait l’objet d’interpellations et même des poursuites judiciaires au Niger. En 2020, elle a été emprisonnée pendant 48 jours suite à une plainte pour diffamation du fils de l’ancien président de la République Issoufou Mahamadou.

A propos de Ahmadou Atafa 395 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*