Le Niger décide de rouvrir sa frontière terrestre avec le Nigeria 

Le Niger a finalement décidé de rouvrir sa frontière terrestre avec le Nigeria, fermée en raison du coup d’État intervenu le 26 juillet 2023.

Dans un message radio diffusé par le Ministère nigérien de l’Intérieur, les Gouverneurs des régions de Diffa, Tahoua, Maradi et Dosso ont été informés de la réouverture de la frontière terrestre avec le Nigeria.

Le message, émis le 20 mars 2024, ordonne aux autorités régionales de prendre des mesures immédiates en prévision de cette réouverture. Devant être effective ce vendredi 22 mars à minuit, cette décision nécessite, pour les autorités nigériennes, une préparation rapide et efficace.

Dans cette perspective, les Gouverneurs ont reçu l’ordre de renforcer le dispositif de contrôle aux postes frontaliers, tant à l’entrée qu’à la sortie, afin d’assurer une gestion sécurisée des flux de personnes et de marchandises. La sécurité le long de la frontière avec le Nigeria doit également être renforcée, selon le Ministère de l’Intérieur. Les autorités des régions frontalières sont également tenues de rendre compte de leurs actions concernant la mise en œuvre de cette décision et de prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité et la fluidité des échanges transfrontaliers.

Fermée depuis la prise du pouvoir par le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP), d’abord par le Niger le 26 juillet, puis par le Nigeria le 30 juillet, en suivant les restrictions de la CEDEAO, la frontière terrestre entre les deux pays se rouvre donc finalement au grand bonheur des populations. Sa fermeture ayant indéniablement porté un coup dur aux activités économiques et sociales de deux pays.

Au terme de son sommet extraordinaire du 24 février dernier, la CEDEAO avait décidé de lever « avec effet immédiat » les sanctions imposées au Niger à la suite du coup d’État, ce qui incluait la réouverture des frontières. Le 13 mars dernier, le président du Nigeria avait, pour sa part, ordonné la réouverture immédiate des frontières terrestres et aériennes avec le Niger, ainsi que la levée d’autres sanctions économiques. Désormais, c’est au tour du Niger de décider de rouvrir sa frontière terrestre, mettant ainsi fin à une période d’incertitude et de restrictions pour les échanges entre les deux nations.

Par ailleurs, il est à noter que le pays n’a, pour l’instant, pas pris une décision similaire concernant ses frontières avec le Bénin, même si ce dernier a choisi de les rouvrir de son côté.

A propos de Ahmadou Atafa 399 Articles
Journaliste Fact-checker - Blogueur - Communicateur basé au Niger.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*